À propos du Programme de CJDH

À propos du Programme de CJDH

La discrimination et le harcèlement sont des pratiques humiliantes qui attaquent la dignité et l'estime de soi de la victime. Les avocats, les avocates et les parajuristes qui détiennent un permis du Barreau, ainsi que les candidates et candidats inscrits au Processus d'accès à la profession d'avocat ont l'obligation professionnelle de ne pas se livrer à de telles pratiques. Les motifs de discrimination et de harcèlement interdits par le Code des droits de la personne de l'Ontario sont également interdits par le Code de déontologie et le Code de déontologie des parajuristes qui régissent les avocats, les avocates et les parajuristes en Ontario.

Enrayer la discrimination et le harcèlement dans la profession juridique

Le programme de CJDH est un service novateur conçu pour prévenir la discrimination et le harcèlement fondés sur les droits de la personne par des avocat(e)s, des parajuristes et des candidates ou candidats inscrits au Processus d'accès à la profession d'avocat, et y répondre. Les services du programme sont offerts gratuitement aux membres de la profession juridique et aux membres du public, y compris les clients et clientes et le personnel des avocat(e)s et des parajuristes.

Confidentialité du programme

Bien que le programme soit financé par le Barreau de l'Ontario, la CJDH travaille indépendamment de celui-ci dans un bureau distinct où tous les renseignements reçus demeurent strictement confidentiels.

Historique

En 1997, le Barreau de l'Ontario fêtait son bicentenaire et le 100e anniversaire de l'accession des femmes à la profession. Pour souligner cette occasion, le Barreau a entrepris une révision historique de son travail jusqu'à ce jour sur les questions d'équité, et a élaboré un certain nombre de recommandations pour guider ses futures initiatives dans ce domaine. Ces recommandations ont été publiées dans le Rapport du bicentenaire et recommandations relatives aux questions d'équité dans la profession juridique (Rapport du bicentenaire).

Le rapport du bicentenaire recommandait entre autres que le Barreau crée un « programme de conseils juridiques sécuritaires » pour les victimes de harcèlement et de discrimination de la part des avocats. Il a été prévu que ce programme offre aux plaignants et aux plaignantes de l'aide de façon indépendante du Barreau. En réponse à cette recommandation, en juin 1999, le Barreau a mis en œuvre le Programme de CJDH en tant que projet pilote à temps partiel afin de mettre un terme à la discrimination et au harcèlement par les avocat(e)s. Le programme est devenu permanent en juin 2001 et applicable aux plaintes contre les parajuristes lorsque le Barreau a commencé à les réglementer en 2007. Le Programme de CJDH est composé d'une avocate permanente et de deux avocat(e)s suppléants qui remplissent les fonctions de l'avocate permanente si, pour une raison quelconque, celle-ci est dans l'impossibilité d'agir (p. ex., si elle n'est pas libre ou s'il existe un conflit d'intérêts relatif à une plainte en particulier).